Recherche

Accueil / L’association / Discours de Elisabeth Hoarau, Présidente, à l’occasion de la FÊTE DES 40 ANS DE L’A.R.Y.

Beaucoup d’entre nous nous sommes déjà réunis en Assemblées Générales ordinaires. Parfois, les associations doivent mettre en place des Assemblées Générales Extraordinaires ; et en général, c’est qu’elle doit intervenir sur des points qui posent problème.
Vous êtes ici venus nombreux pour répondre à l’invitation de l’Association Réunionnaise de Yoga à l’occasion de cet événement Extraordinaire.
Extraordinaire car, à ma connaissance, l’association n’a jamais reçu ses adhérents dans cette envergure.

Adhérents, accompagnateurs et anciens membres de l’association, vous vous êtes organisés pour être parmi nous ce soir pour célébrer les 40 années de l’ARY.

Depuis la nuit des temps, le nombre 40 semble occuper une place prépondérante dans l’inconscient collectif.
Retracer l’histoire de ce nombre relève du défi et essayer d’en percer les mystères, relève pratiquement de l’impossible.
Cependant, ce nombre 40 est ce qu’on considère être la dynamique de la maturité consciente de l’homme
A une époque, toute cité qui se respecte se devait d’avoir son nombre 40.
Actuellement, ce nombre 40 indique celui des académiciens Français.
Dans le CAC 40, ce nombre est l’indice des 40 valeurs boursières les plus importantes en France.
Et puis, n’oublions pas que ce nombre 40 a alimenté l’imagination de millions d’enfants par son intrusion, de manière tout à fait légendaire, dans la fameuse histoire d’Ali Baba qui constitue l’un des chapitres les plus lus des Mille et une Nuits.

Dans une union de mariage entre deux personnes, 40 années représentent les noces d’Emeraude - cette pierre précieuse d’un vert transparent et lumineux, diaphane, cette teinte qui laisse passer la lumière sans être transparent. Comme un voile qui nous prémunirait de cette trop forte lumière que l’être humain ne saurait soutenir.
L’émeraude est également le symbole du BONHEUR. Dans sa pureté et sa transparence, elle est puissante et propage une énergie lumineuse.

Bonheur, lumière : juste des mots pour évoquer des sensations, des émotions.
C’est l’histoire de notre association qui est une union de femmes et d’hommes que va rappeler Jacqueline Prouteau.

Sont appelés : Thierry Hubert, Françoise et Guy Martin, Wilfried Ollagnier, Eva Bablon, Cécile Donguy, Andréa Sanne, Claudine Douyère, ces personnes piliers de l’association depuis de nombreuses années - anciens présidents, anciens professeurs – et/ou actuels - et la nouvelle génération à travers Lucie Birac. Ces différentes personnes sont intervenues pour un mot-témoignage, une anecdote...
D’autres professeurs sont présents, nous ne pouvions pas tous les appeler...

Les actions de communication :
-  Le bulletin papier qui en est au numéro 69 et disponible sur le site www.yogary.fr
-  La page FB https://www.facebook.com/Association-R%C3%A9unionnaise-de-Yoga-ARY-100757757003913/?ref=settings
dont les administrateurs sont Serge Prouteau, Patricia Bernardin, Béa Bénédico, Sandra Grange, Corinne Cazanove et moi-même.
-  L’ARY est lauréate de l’opération lancée par le journal le Quotidien à l’occasion de ses 40 ans. Nous pourrons ainsi diffuser 4 demi-pages les 4 samedi du mois de novembre pour la promotion du yoga : vous y trouverez une photographie de posture et son explication, une citation et un bulletin de participation pour pouvoir gagner un mois de cours de yoga auprès des professeurs de l’ARY qui participent à cette action.
-  Pour fêter ses 40 ans, nous avons honorer la lune dans la soirée du 16 septembre lors de l’éclipse de lune que nous avons pu observer sans qu’elle nous éblouisse. Des salutations à la lune ont été proposées.
-  Ce soir, vous avez pu honorer le soleil en cette fin de journée.
Un autre événement est celui du Sommet de l’Alimentation et du Bien-être organisé par l’Association Tree of Life le dernier weekend du mois de novembre au Domaine des 1000 cocos à Petite Ile. L’ARY y tiendra un stand et 4 ateliers seront animés par Corinne Cazanove 
Le Yoga pour un ventre ferme le samedi matin
Hélyette Pathier dans son Yoga Dance que vous venez d’expérimenter le samedi après midi
Sandra Grange dans un Yoga Détox le dimanche midi
Edith Le Bourhis en Yoga Nidra le dimanche après-midi
-  Pour terminer dans la liste des événements, L’ARY organise un séjour en Inde de 12 jours avec une cure ayurvédique de 7 jours pendant les vacances de mai prochain. Il est quasiment plein.

Aujourd’hui, certains d’entre vous ont pu bénéficier de la présence de Anne-Marie Schindélé et de ses salutations lunaire et solaire, son stage se poursuit demain. Un séminaire sur les équilibres et déséquilibres a lieu toute la semaine prochaine et un deuxième stage dont le thème est Yoga et Zen se déroulera le weekend prochain, toujours dans ce beau centre Jacques Tessier. Nous remercions d’ailleurs Monsieur Wauthier pour son accueil et sa confiance.
Les prochains stages organisés par l’ARY se tiendront en mars prochain. Nous retrouverons Maurice Daubard qui est l’exemple de dépassement des limites corporelles, une incarnation du yoga de l’extrême.
Il proposera un stage de yoga intitulé : « Une attitude juste pour ne pas être dans le vieillissement prématuré » les 11 et 12 mars
Et un SEMINAIRE de 5 jours la semaine suivante au Domaine Malmany à Grand Coude – Hauts de Saint-Joseph sur le Yoga Toumo : l’exaltation du chemin sous-titré : Supprimer le mot ’impossible’ « je deviens ce que je rêve »

Je terminerai par parler de l’île de la Réunion et son attrait pour nos formateurs.
Lorsque j’ai proposé à Maurice Daubard de revenir à la Réunion, il a quasiment sauté de joie à cette perspective.
En effet, les formateurs qui sont venus ont tous été émerveillés non seulement par la beauté et la puissance de cette terre mais également de l’ouverture et de la richesse des personnes rencontrées.

La Réunion, terre de passage : passage de nombreuses personnes au sein de l’Association, qui a d’ailleurs toujours gardé son nom, donné à l’origine par Marie-Guyonne Meunier et Yves Potel ; une volonté de RÉunir - le yoga signifiant l’union - les personnes animées par cet art de vie.
Les gens arrivent, s’investissent car le propre d’une personne en yoga est de se donner et de donner aux autres. Puis certains partent car le flux de la vie les emmène vers d’autres cieux en lien physique avec d’autres personnes, d’autres associations. Des témoignages que vous lirez dans le bulletin spécial 40 ans. Vous vous rendrez aussi compte que ce n’est pas toujours le cas. En effet, nous lisons une nostalgie de ’leurs années réunionnaises’ dans le contexte du yoga et des relations qui en découlent.

Dans ce bulletin élaboré essentiellement par Guy et Françoise Martin - des piliers de notre association - vous trouverez de beaux témoignages, sincères et une impression d’une association qui a bien vécu et qui est en plein potentiel de développement.

L’ARY ne "résiste pas au temps", elle suit son cours, au fil de l’eau - agitée parfois mais le plus souvent calme et harmonieuse.
Le passé a été évoqué pour rendre un hommage légitime à tous les acteurs de l’association, le futur est en route pour le meilleur de ce qui pourra être donné dans l’esprit du yoga, le PRESENT, c’est ce qui est maintenant. Nous ne pouvons vivre vraiment que ce moment. Alors, je vous invite à célébrer dans la joie cette soirée exceptionnelle - une première - juste pour fêter la vie dans l’instant !

Je citerai GHANDI qui disait : une once de pratique vaut mieux que des tonnes de discours. Alors allons vers notre pratique de ce soir, celle de lever nos coudes pour trinquer ensemble à la longue vie de l’ARY.

Elisabeth Hoarau